Un nouveau pensionnaire dans le jardin d’hiver

Un nouveau pensionnaire dans le jardin d’hiver

Depuis le 23 juin, les Enfants des Arts comptent un nouvel habitant de taille, à savoir un piano Erard, dit modèle n° 2 à cordes parallèles, de 1893. Antérieurement propriété d’une pianiste concertiste, cet instrument de très belle facture a été utilisé pendant de nombreuses années dans des salles de concert en Belgique puis à Paris. Il a bénéficié d’une restauration complète de sa mécanique en 2005.

Mélanie Rivoal, qui assure l’entretien de nos pianos, l’a repris en main repris très récemment. Comme tout Erard de cette époque il est plus sage, dans un premier temps, d’en stabiliser l’accord à 435 Hz, pour envisager, un peu plus tard, de le monter à 440 Hz. La qualité sonore de cet instrument n’en est pas moins remarquable et devrait ravir nos pianistes et tous les férus de musique.